Le SIAEP Nord-Ouest Charente

Le SIAEP Nord-Ouest Charente assure des missions diverses pour offrir une eau de qualité.

Les missions du syndicat sont les suivantes :

Distribuer une eau de qualité aux habitants
Garantir l’ensemble des contrôles réglementaires concernant les qualités physico-chimiques et sanitaires de l’eau.

Entretenir et renouveler le réseau de canalisation et ses ouvrages.
Renouvellement des canalisations et des ouvrages pour disposer d’un réseau au meilleur rendement possible.

Procéder aux extensions du réseau
Raccordement des maisons, entreprises, … au réseau d’eau potable.

Protéger la ressource en eau
Animation sur le territoire avec l’ensemble des partenaires (agricoles, collectivités, particuliers, scolaires, …) pour lutter contre les pollutions diffuses.

Gestion de l’eau potable

Le SIAEP Nord-Ouest Charente assure l’exploitation des services eau potable et la distribution sur le nord Charente :

46 communes composent le territoire du SIAEP Nord-Ouest Charente

22 285 habitants desservis soit 7 % des habitants de la Charente

675,9 Km de réseau de distribution

1 509 162 m3 d’eau prélevé

15 ouvrages de stockages et 8 stations de reprises ou surpresseurs disséminés sur l’ensemble du territoire

Carte du territoire du SIAEP Nord-Ouest Charente

Des competences partagees dans le Nord-Charente

Le territoire du SIAEP Nord-Ouest Charente est à cheval sur le périmètre de 5 Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI). Les EPCI sont des structures regroupant plusieurs communes afin d’exercer certaines compétences en commun.
Les structures sont les suivantes :

– Communauté de communes Val de Charente ;
– Communauté de communes Cœur de Charente ;
– Syndicat Mixte d’Aménagement des Bassins Aume-Couture, Auge et Bief (SMA BACAB) ;
– Syndicat des bassins Charente et Péruse (SBCP) ;
– Syndicat du Bassin des Rivières de l’Angoumois (SyBRA) ;

Un pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR) est également ancré sur une partie du territoire : PETR du Pays du Ruffecois.

Une gestion au quotidien deleguee a des entreprises

Plutôt que de gérer l’eau potable en régie, le SIAEP Nord-Ouest Charente a délégué son service de production et de distribution de l’eau potable à deux entreprises : la SAUR et Véolia via des contrats d’affermage. Le principe ce ces contrats est que le SIAEP Nord-Ouest Charente est propriétaire de l’ensemble de ses ouvrages nécessaires à la production et à la distribution de l’eau potable sur son territoire. C’est également le SIAEP  qui décide et réalise tous les investissements nécessaires au renouvellement, à l’extension, à la réhabilitation des divers ouvrages d’eau potable… Alors que la gestion des ouvrages est assurée par les deux délégataires.

Cette gestion comprend :

– L’exploitation des sources, forages et puits ;
– L’entretien des réservoirs et des canalisations ;
– Le traitement des fuites ;

– Le renouvellement des compteurs d’eau ;
– La gestion des branchements, …

Carte des unites de distribution du SIAEPNord-Ouest Charente

Les habitations sont regroupées par unité de distribution (UDI) c’est-à-dire une zone géographique qui a : la même origine de l’eau, le même exploitant et la même unité administrative. Les unités de distribution du SIAEP Nord-Ouest Charente sont répertoriées sur la carte suivante.

Véolia est l’exploitant des UDI de Roche et Vars et la SAUR exploite les UDI de l’Auge, Moulin Neuf et Mouvière.

Les depenses annuelles

Les dépenses annuelles du SIAEP Nord-Ouest Charente sont réparties ainsi :

Les recettes du SIAEP Nord-Ouest Charente proviennent principalement des factures d’eau ce qui permet de financer les travaux, les salaires des employés, les indemnités des élus, ainsi que d’assurer les charges courantes de la structure. En plus de ces factures d’eau, le syndicat bénéficie de subventions annuelles permettant le bon fonctionnement de la structure et d’autres subventions ponctuelles via des appels à projets pour les travaux. Dans le budget, elles représentent 20 % des recettes en investissement. Le SIAEP fait appel à des emprunts afin de réaliser ces investissements. Le taux d’endettement du SIAEP est de 10 %. Ceci met en évidence une bonne gestion financière du syndicat d’eau potable.